Atelier sur la navigation par satellite en Afrique Centrale et de l’Ouest.

Brazzaville, la capitale de la République du Congo a abrité, du 23 au 25 Novembre 2016, un séminaire sur “la mise en œuvre du système d’augmentation satellitaire basé sur EGNOS en Afrique de l’ouest et Centrale”.

L’atelier était organisé par le Bureau conjoint EGNOS Afrique (JPO) en collaboration avec  le Secrétariat Général de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale) à l’attention des décideurs des Autorités de l’aviation civile des Etats membres. L’atelier a enregistré la participation de plus d’une vingtaine de participants venant du Cameroun, la République Démocratique du Congo, La Guinée Equatoriale, le Gabon, le Tchad, la République Centrafricaine, les Secrétariats de la CEEAC et de la CEMAC, des Autorités et cadres de l’aviation civile du Congo et la Représentation de l’ASECNA au Congo dont le support a été appréciable.

Pour rappel, ces ateliers sont organisés par le JPO en collaboration avec les communautés économiques régionales, et Kigali a abrité le premier atelier de ce type en Août 2016 à l’intention au profit des Etats de l’Afrique de l’Est.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier était présidée par Mr Prosper BOUTY, Directeur de Cabinet du Ministre du Transport, de l’Aviation civile et de la Marine marchande du Congo. Dans son allocution, il a mis l’accent sur l’intérêt pour l’Afrique de commencer à s’approprier les technologies de navigation par satellite, spécialement le système SBAS/EGNOS afin de répondre aux enjeux liés à l’augmentation rapide du trafic aérien en Afrique. Après avoir remercié les organisateurs pour le choix de Brazzaville pour d’ abriter cet important évènement, il a encouragé les participants à profiter de ces trois jours pour trouver les voies et moyens nécessaires à l’introduction de la technologie SBAS/EGNOS en Afrique Centrale et de l’Ouest en particulier et plus globalement en Afrique.

 Il a rappelé par ailleurs  l’importance de la coopération internationale et le Partenariat stratégique Afrique-Union Européenne pour faciliter le transfert de technologies telles qu’EGNOS. Il a aussi insisté sur la nécessité de regarder au-delà du secteur de l’Aviation civile bien qu’elle soit le secteur privilégié, car la technologie SBAS bénéficiera aussi à beaucoup d’autres secteurs comme le transport maritime, l’agriculture, les routes, etc.., sans oublier les nouvelles opportunités qu’elle pourrait générer en faveur des développeurs d’applications novatrices.

Bien que le principal objectif de cet atelier était de renforcer les capacités pour les parties prenantes en faveur des Etats de l’Afrique Centrale et de l’Ouest en appui au processus de prise de décision dans la sous-région, Mr BOUTY a aussi relevé la nécessité d’un cadre global de coordination entre Etats dans lequel le JPO jouerait un rôle important qui serait garanti grâce à son institutionnalisation.

Les présentations des experts du JPO qui ont suivi ont permis d’aborder différents sujets incluant l’amélioration de la sécurité à travers la coopération internationale, la revue des applications des technologies GNSS-/ SBAS et leurs bénéfices, les évolutions technologiques, les tendances et autres  initiatives en Afrique ainsi qu’une étude de cas de l’introduction d’EGNOS en Europe. La présentation de la feuille de route proposée par le JPO pour la mise en œuvre d’EGNOS en Afrique, et le concept d’une approche stratégique de mise en œuvre modulaire a suscité de l’intérêt auprès des participants puisqu’elle leur permet de cerner les lignes directrices pour un futur module Afrique de l‘Ouest et Centrale.

L’atelier qui s’est déroulé à travers d’intenses discussions et débats a abouti à l’adoption d’un ensemble de recommandations formulées et approuvées par les participants à l’endroit des Etats, en vue d’une adoption sereine de la technologie SBAS/EGNOS  ainsi que la nécessité pour les Etats de se préparer à temps.

Avant de faire ses adieux à tous les délégués, le Directeur Général Adjoint de l’Aviation civile du Congo, qui a présidé la cérémonie de clôture au nom du Ministre, les a tous remerciés pour leur participation et leurs contributions à l’Atelier.